« manège » et pas espagnol

pas esp

Une petite séance pas terrible… il avait grêlé le matin, les chevaux étaient fatigués d’une nuit avec beaucoup de vent, l’envie n’était pas là.

Vulkan était un peu ronchon, pas allant, distrait… bref j’ai misé sur la proximité et la lenteur, pour ne pas perdre son intérêt.

La proximité évite aussi qu’il aille marcher dans les trous de la carrière, ce qui l’horripile au plus haut point… vivement qu’elle soit remise à niveau, mais pour ça il faut qu’il arrête de pleuvoir !! Argh.

Bref deux exercices, mais bien exécutés, donc contrat rempli : le « manège » est tout nouveau, sera amélioré, mais le principe est compris ; le pas espagnol gagne en fluidité 🙂

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s