Sensa…

En automne 2011, j’ai fait la rencontre d’une jument de 5 ans, Sensa. Sa propriétaire m’a demandé de l’aide car la jument était délicate. A l’époque, lever le pied pour le mettre à l’étrier suscitait un départ de la jument en fuite, au grand trot, œil apeuré et dos creusé. Bref, il fallait la remettre en confiance avec le cavalier, dédramatiser les attentes…

MEMO0015

MEMO0008

MEMO0018

MEMO0022

J’ai travaillé la jument quelques mois, puis j’ai eu ma première fille. De retour à cheval, j’ai encore monté un peu la louloute, tout en faisant la transition avec sa propriétaire bien sûr.

Finalement, est arrivé le moment où la jument était décontractée aux trois allures et commençait le travail de deux pistes (au début il était impossible d’être au contact avec les jambes sans provoquer la fuite), et la propriétaire de Sensa a fait le choix de confier la suite du travail à d’autres personnes. La jument ayant de très belles allures et étant puissante, beaucoup de personnes posaient des attentes sur sa valorisation. Or je ne suis pas quelqu’un qui valorise les chevaux, donc pour répondre à ces attentes il était logique pour la propriétaire de changer d’intervenant.

Ce fut difficile pour moi, car durant ce temps, je m’étais considérablement attachée à Sensa. Et je crois pouvoir dire que c’était réciproque. Je représentais pour elle le confort et la sécurité. En cas de doute avec sa cavalière sur le dos, elle venait me rejoindre pour se rassurer.

Malheureusement pour tout le monde, les différents intervenants qui l’ont travaillée ensuite ne se sont pas entendus avec elle. Elle est hypersensible, puissante mais adorable… et chercher à la fatiguer pour qu’elle ralentisse ne fonctionne pas, elle est inépuisable. Quant à l’idée de vouloir la contrôler par tous les bouts, ça n’aboutit qu’à la faire fuir encore davantage, d’où une sensation de perte de contrôle qui fait très peur aux professionnels, qui la qualifient donc de dangereuse pour la plupart. Elle pose des colles à tout le monde, en gros.

Mais… avec moi ça allait bien. Et savoir au fond de moi qu’on était bien ensemble mais que c’était impossible… avoir régulièrement des nouvelles (car avec sa propriétaire et sa fille nous sommes restées en excellents termes) d’une jument mal, stressée et trahie dans le contrat de confiance que je lui avais proposé, ça me tordait le ventre et me faisait beaucoup de peine. Cependant j’ai toujours compris le rôle de Sensa dans la vie de sa propriétaire, leur amour réciproque et donc… je me suis contentée de dire à sa fille : si un jour ta maman se sépare de Sensa, surtout tu m’appelles.

IMG_3821

Déçue par l’évolution de l’émotivité de Sensa malgré les différents essais de différentes méthodes, sa propriétaire l’a mise avec son étalon. Est né ce printemps Helio, petit bout adorable que j’ai eu le privilège de voir très tôt, car la propriétaire m’a tout de suite prévenue de la naissance, sachant que mon amour pour Sensa était toujours aussi fort. Quand je suis allée voir le petit chou, Sensa m’a accueillie avec douceur et confiance, et j’ai encore eu ma dose d’émotions. La photo date de bien plus tard, Helio est déjà grand dessus.

23621596_709861789203766_7073352619226364069_n

Le temps passe, Helio grandit, il est sevré, et Sensa, un jour où la propriétaire et sa fille étaient à cheval en carrière, casse les fils pour venir à fond en carrière, en pleine séance de travail. C’est un peu la goutte d’eau, il est temps de décider de la suite pour la jument : elle n’est pas moins émotive suite à sa maternité, et tout recommencer encore décourage un peu tout le monde.

Alors elles en parlent… et je reçois un message sur mon téléphone, qui conduit à un échange téléphonique qui m’arrête le cœur et met mon cerveau en ébullition…

Le lendemain un rendez-vous professionnel est décalé à l’initiative de ma cliente… ce qui comme par hasard me laisse la possibilité d’aller voir Sensa… et d’avoir un moment de vive voix avec sa propriétaire. C’est fou, c’est inespéré, mais elle me donne Sensa.

La jument a besoin qu’on s’occupe d’elle, elle n’a pas travaillé depuis 2 ans, le poulinage a laissé quelques traces, l’immunité a baissé aussi un peu… bref je vais d’abord la chouchouter côté santé avec mon ptit réseau de choc et les moyens qui sont les miens. C’est aussi pour ça que la mère et la fille sont sereines quant au placement de la jument, elles savent que je l’aime depuis toujours et qu’elle sera soignée du mieux qu’il m’est possible.

Bref, j’adopte Sensa, elle nous rejoint fin janvier.

Et mon cœur s’emballe… c’est comme une commande passée à l’univers depuis 5 ans, que je reçois au moment où je l’attendais le moins. Je n’ai jamais cessé de penser à cette jument, d’ailleurs beaucoup de mes clients savent qui elle est sans l’avoir jamais vue !… et de voir qu’il est possible que les plus beaux rêves se manifestent, et qu’en plus c’est pour le mieux pour chacune des parties… c’est magique. Magique, magique, magique !!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s