Archives du mot-clé extension d’encolure

Saddle fitting et merci Hempfling

Hier, séance à pied avec Vulkan, alternant des moments parfaits avec des moments de gros bordel… bof bof !

Moments parfaits : extension d’encolure pas mal tenue aux deux mains, déplacements en couple dans la carrière sympas et passage d’un cavaletti à main gauche avec un calme et une maitrise épatants : les abords au trot comme au galop soignés, le geste impeccable, réception équilibrée… bref parfait.

Moments pourris : grosses difficultés à partir sur le bon pied au galop à droite, tire sur la longe toujours à cette main et évidemment, même conséquences sur le passage du cavaletti à cette main. Sans doute n’aurais-je pas dû le lui demander à main droite, mais il l’a tellement parfaitement maitrisé à gauche que j’ai tenté… bref.

Donc j’ai fait quelques tests après pour calmer le jeu et voir si c’était plutôt antérieur ou postérieur, à priori c’est le postérieur droit qui est à la peine.

Je ne serais pas étonnée qu’il se soit fait un petit froissage musculaire en faisant ses désormais et malheureusement habituelles embardées de début de séance.

En plus de ça, Andre Bubear, saddle fitter, est venu hier voir la selle et Vulkan. Bon, Chouchou lui a carrément tapé dans l’œil, il a blagué en disant qu’avec un cheval comme ça il fallait une selle hors de prix 😛

Cela dit, ce n’est pas faux… explications : Vulkan est donc particulièrement large, avec un dos plat. Même l’arçon de ma Wintec pro est déjà trop creux pour lui. Du coup, ça bascule d’avant en arrière et inversement. Une fois sanglé c’est limité bien sûr, mais tout de même. André me propose donc une Thorowgood, dont il est distributeur, qu’il pourrait fitter pour Vulkan. C’est une « cob », donc avec arçon plat et gouttière bien large.

Le problème, c’est que je suis petite avec un bassin étroit et des cuisses charnues à l’intérieur (lol), donc en gros, j’ai déjà des handicaps pour une bonne descente de jambe. M’asseoir sur une selle hyper large ne m’aidera en rien…

Bilan : Andre va m’envoyer une selle à l’essai, pour que je voie si je supporte l’assise (et au passage comment se sent Chouchou, même si elle ne sera pas parfaitement fittée pour lui, elle sera mieux que la Wintec).

De là, on verra si je pars sur du Thorowgood et compagnie,… ou si je trouve une autre solution… mais peu probable pour le moment, surtout que Vulkan n’est pas fini et je ne vais pas prendre un crédit sur 20 ans pour une selle Prestige à ses 5 ans… à moins de tomber sur une super occase fittable pour mon gros bouchon…

Voilà voilà…

Et maintenant ? Andre m’ayant déconseillé de monter avec ma selle actuelle (qui en plus a d’autres défauts), ou alors avec parcimonie, je me reconcentre sur le travail à pied. « Flat work » que je lui ai répondu 😛 Oui, j’ai lu Carl Hester en Anglais, je suis au taquet sur les termes techniques ^^

Ca tombe bien, j’avais précisé dans l’article précédent qu’il fallait rebosser en liberté. En effet, Vulkan et bel et bien à l’école, mais on a perdu quelques trucs relationnels depuis plusieurs mois, par manque de pratique et donc de clarté.

J’ai acheté le dernier livre de Hempfling et je sais que beaucoup ont du mal avec son écriture, mais moi il me parle vraiment. C’est l’homme le plus inspirant que j’aie pu lire en matière de travail avec les chevaux, même si bien sûr ce n’est pas le plus technique, ni le plus accessible. Je n’ai jamais pu lire son premier livre car il vaut maintenant une fortune, j’avais donc lu le 2e avec une certaine frustration car il fait des références à des choses déjà expliquées, mais auxquelles je n’ai jamais eu accès.

Mais dans ce 3e livre, il condense et reprend ce qu’il me manquait.

On a appliqué aujourd’hui et le résultat s’est fait sentir immédiatement ❤

Pour faire bref : travail sur la connexion par l’épaule en dedans, en longe sur licol et en longe-cordelette. Résultat : un énooooorme câlin de Vulkan ! Je l’ai pris par l’encolure comme d’hab, il m’a collée à lui en me déséquilibrant donc j’ai décollé une jambe et là il m’a câliné toute la jambe avec sa joue, son nez, il m’a pris le mollet sous son auge… et il restait comme ça, sans groomer, juste en câlin.

Et j’ai retrouvé son regard de quand il avait 2 ans, les yeux pleins de confiance inébranlable et de candeur. Ce regard que j’avais perdu l’année dernière, au profit d’un plus mature sans doute, mais plus distant aussi. Il faut dire que l’année dernière, le moral de Chouchou était dans les chaussettes…

Bref, on va travailler sur tout ça, car de toute façon physiquement ça ne peut que lui faire du bien, et d’un point de vue relationnel c’est de l’or en barre 🙂

 

Publicités

Petite recherche sur une attitude étendue vers l’avant et vers le bas

Vulkan 19.10.13 descente d'encolure 2 Vulkan 19.10.13 descente d'encolure 3 Vulkan 19.10.13 descente d'encolure 4 Vulkan 19.10.13 descente d'encolure

Un titre à rallonge, mais parler ici d’extension d’encolure serait un peu maladroit, parler de descente d’encolure pas tout à fait suffisant à mon sens… bref !

Ca fait longtemps que je cherche à travailler Vulkan dans cette attitude, où le postérieur interne va sous la masse, ayant pour résultat un étirement de la ligne du dessus jusqu’à une extension d’encolure, si possible paroxystique.

Oui, sauf que je n’arrive pas à obtenir ceci en longe. On a essayé, mais ça ne va pas. Vulkan étant en recherche constante de contact et de proximité, dès que je demande quelque chose sur son cercle il se rapproche inexorablement et si je le renvoie ça met du désordre, il ne comprend pas bien et semble frustré.

Du coup, qu’à cela ne tienne, on passe à cheval. Et il se trouve que Chouchou répond très bien. Il a compris le principe et cherche de lui-même à s’étendre.

Bien sûr c’est très imparfait, tant dans ma demande que dans ses réponses parfois trop en arrière de la verticale, parfois avec trop de pli… mais pour une première je suis très satisfaite de constater qu’il a compris l’idée.

Les pistes de travail sont nombreuses, mais je le sens fatigué, donc je ne sais pas trop encore comment je vais organiser notre travail des semaines à venir. Soit un travail léger mais régulier, quasi-uniquement au pas associé à des balades aux trois allures, soit s’il est vraiment trop fatigué, une balade hebdomadaire et le travail à proprement parler attendra qu’il reprenne la patate.

Je pense que le travail sera de toute façon orienté après le passage de la kiné.

Calins et travail vers les variations de position d’encolure

Je me suis fixé pour objectif de dresser en side-pull avec Vulkan. Soit. Reste que je tiens à lui enseigner l’extension d’encolure et je souhaite obtenir des cessions de mâchoire.

Pour les cessions de mâchoire, on n’y est pas encore, je dois chercher.

Mais pour le contact et l’amener à suivre la main vers l’avant et vers le bas, nous avons fait notre première séance sur la question, et elle est plutôt prometteuse. Je commence par lui expliquer ce que j’attends à l’arrêt, puis on travaille au pas, en commençant par un redressement d’encolure pour l’inciter à suivre la main pour aller vers l’extension. C’est encore timide et hésitant, mais le principe est compris.

On commence par un moment de tendresse comme on les aime… ❤

Des flaques et travail à pied

Aujourd’hui Laetitia a eu la gentillesse de nous filmer 🙂

Une séance moyenne, Vulkan n’a pas beaucoup d’énergie en ce moment, certainement à cause de l’automne, le poil à faire, les premiers froids qui fatiguent et là le redoux qui plombe un peu les chevaux, yeux mi-clos sous les rayons du soleil.

Donc pas beaucoup d’entrain pour Chouchou et, comble du comble, une carrière pleine de flaques, qui font briller le sol, horreur ! Pour un poulain terrifié par l’eau au départ, je trouve qu’il s’en sort très bien. Mais on le voit se déconnecter pour éviter soigneusement une flaque, ou ralentir et hésiter à mettre les pieds dans une zone brillante… ça perturbe un peu !

Cela dit on a recommencé à aller dans une grande flaque (moins grande que la dernière fois) en liberté, avec succès ! Vulkan progresse donc quand même beaucoup sur ce point 🙂

Pour le reste, pas grand chose à dire, on voit les rappels très poussifs, mais une bonne volonté générale. Je suis satisfaite de la séance mais pas non plus exaltée… pas grave, la suite au prochain épisode 🙂 Et merci Chouchou, bien sûr 🙂