Archives du mot-clé impulsion

Objectif dressage, séance 3

On continue sur notre lancée !

Cette fois Nadège était avec moi (et mes filles), donc j’ai pas mal de photos. C’est elle qui a fait la détente à pied, puis j’ai fait la détente montée et le travail « du moment » puis elle est montée à son tour pour terminer.

Je vais parler de ma partie ici :

Vulkan a bien travaillé. Il a mis du temps à se concentrer, mais une fois qu’il y était, il a donné ce qu’il pouvait le bonhomme 🙂

Et pour la première fois, j’ai eu des sensations de rassembler.

Les exercices d’assouplissement au pas et au trot ont fait leur œuvre, mais j’ai également eu pour la première fois la possibilité de « travailler » un peu le galop. A main droite, il m’a donné 2 foulées d’épaule en dedans, tout compact et tout rond sous la selle, sensation toute nouvelle et exquise !

A main gauche par contre c’était vidéo-gag, on a passé une barre au sol et Vulkan a pris la longue en changeant de pied au-dessus (à noter pour plus tard 😛 ) du coup j’ai souhaité rétrograder et le rassurer, au final il a pilé net me faisant passer devant 😛

La détente montée en freestyle (avec des changements de main qui gagnent en fluidité) :

IMG_2427IMG_2436

Les photos avec du très bon dans les progrès de Vulkan (plus rassemblé, plus tonique dans sa ligne du dessus, plus franc dans le contact) et beaucoup de choses à améliorer me concernant (jambes pas assez descendues ni vraiment à leur place la plupart du temps, tendance à me tordre dans les épaules en dedans…)

Publicités

Photos et séance avec super impulsion

Le printemps est là, les robes d’été aussi 🙂

Un bon moment à panser mes deux loulous et les voir se dégourdir les jambes ensemble. Fakir est vraiment beau à voir, Vulkan a pris des rondeurs !!

Ensuite j’ai fait une séance de travail à pied avec lâcher en lib à la fin et quelques clichés du Chouchou qui avait encore un peu d’énergie en fin de séance 😛

Il fait plaisir à voir en ce moment, il est dynamique, a une très belle impulsion, il avait envie de jouer, j’ai beauuucoup aimé cette séance tous les deux 🙂 ❤

Au programme :

. pas espagnol, dont la mécanique commence à se mettre en place (il actionne mieux les postérieurs)
. travail sur l’engagement du postérieur interne (en cours de progression). travail sur les transitions de manière ludique

 

De retour sans gros bidon

Ca y est, je suis physiquement libérée ! Retrouvailles au cours d’une séance sous l’eau, pour découvrir mon petit cheval bien dodu déjà… mais encore joli 🙂

Nous avons fait une petite longe avec quelques tests sur l’engagement du postérieur interne pour voir où nous en sommes.

Bilan : il y a du travail à faire sur le postérieur gauche, mais ce n’est pas exactement un scoop.

A part ça, très belle impulsion du bonhomme, il était super à voir se déplacer, fier et léger 🙂

Vivement la prochaine séance, en espérant que le climat nous permettra  de nous amuser un peu plus !

Séance avec Aurélie :)

Si la proprio est au repos à la maison, le cheval lui travaille 🙂

Donc Vulkan, après sa séance avec Nadège Dimanche, a travaillé avec Aurélie Mardi 🙂

Une séance axée sur la réponse à la jambe d’incurvation, les variations d’incurvation, les évasements de cercles…

Premiers évasements de cercles au galop, quelques déplacements latéraux au trot bien propres d’après Aurélie 🙂

A côté de ça, reste une franche asymétrie dans l’utilisation des postérieurs, mais super moral et de l’impulsion !

Il a demandé le galop de lui-même à la détente et l’a tenu sur deux tours de carrière sans sollicitation de sa cavalière… et il a manifesté l’envie d’aller sauter un obstacle alors que ce n’était pas demandé lol Aurélie l’a donc redirigé, mais lui était partant, oreilles pointées sur la barre 😀

Tout ceci est positif, qu’il ait de l’impulsion et le moral chargé à bloc prouve qu’il n’est pas dans la douleur. Donc pour le reste, ce n’est que du fignolage 🙂

Longues rênes : transitions et 2 pistes

Ce matin, après un pansage et des étirements, c’était parti pour une séance de longues rênes.

Comme toujours ces temps-ci : détente libre dans la carrière, un peu des 3 allures en liberté avec plus ou moins de connexion, mais plutôt plus que moins au fur et à mesure 😉

Ensuite je mets les longues rênes, mais pas les miennes, qui sont trop courtes pour le travail du jour. J’utilise donc des longues rênes de taille classique, gentiment prêtées par une amie 🙂
Je commence à envoyer Vulkan à main gauche… et je me rends compte de quelques ajustements nécessaires : je veux garder ma rêne intérieure libre pour pouvoir faire mes rênes d’ouverture, donc je sors la rêne intérieure du surfaix. D’autre part, la longueur des rênes ajoutant du poids, le side a tendance à tourner, donc je fais un système D avec la sous-gorge que je passe dans les anneaux des montants du side pour le stabiliser.
Résultat satisfaisant, on peut commencer 🙂

Je suis trèèès satisfaite du comportement de Vulkan, qui s’est montré franchement réactif et prompt à la mise en avant. Il reste des progrès à faire en matière de précision, notamment sur les transitions vers le pas, où il hésite entre le trottinement et l’arrêt. Mais l’impulsion est là, la disponibilité aussi 🙂
Pour la première fois nous avons travaillé pour de « vrai » la transition pas-galop. J’ai profité du fait que les codes pour les transitions montantes ont été récemment affinés et révisés pour demander de la même manière à Vulkan de partir au galop du trot (impossible quand je suis à l’épaule), puis de partir au galop du pas.Il a vraiment donné de sa personne et ça fait du bien de le voir aussi participatif et volontaire ! Il y a quelques semaines encore, il n’aurait pas eu la force, ni l’énergie, ni la confiance en son arrière-main pour me donner cette séance. Le travail paie véritablement 🙂

Par moments, il se redresse, gagne en rebond dans son trot, rassemble son pas… bref je le vois améliorer ses allures, et c’est merveilleux !

Ensuite, nous avons commencé le travail de deux pistes pour améliorer le rassembler par le renforcement du dos. Donc tête au mur 🙂
En théorie, on est censé maitriser parfaitement l’exercice au pas avant de passer au trot. J’ai tout de même opté pour enchainer les deux allures, car au trot l’impulsion est plus forte et la rectitude plus facile à obtenir. Il s’ennuie moins également. Donc j’en suis là, à tenter ma chance par cette alternance des allures.
Globalement je trouve qu’on a de jolis moments, même si rien n’est parfait bien sûr !

Progrès notables… :)

Séance multiple hier, au soleil.

Pansage à rallonge avec étirements, bisous and co 🙂

Début en liberté, juste qu’il se dérouille librement puisque j’ai banni la longe pour quelques temps.

Il n’est pas connecté, profite de manière évidente de mon impossibilité de gérer les 4 coins de la carrière pour n’en faire qu’à sa tête. Pas grave, je me contente de le mettre en mouvement et de prendre des photos.

Pour autant, au bout d’un moment il se connecte et finit par un super galop très allant et retour vers moi enthousiaste.

Ensuite, je mets le side-pull. Travail sur le déplacement des épaules sans qu’il pivote l’arrière-main. C’est un exercice de base, mais qu’on n’a que très peu fait dans le passé et surtout, qui lui demande de reporter du poids sur son arrière-main et de maitriser chacun de ses pieds.
On a eu beaucoup de travail dessus, et il doit vraiment beaucoup se concentrer pour y parvenir. Mais c’était pas mal au final. On a enchainé hanches, épaules et déplacements latéraux par suggestion.
Tout ça est à retravailler pour plus de précision, mais ça l’a mis dans les bonnes dispositions pour la suite.

La suite donc : travail à l’épaule en reprenant les exigences des séances passées sur les transitions simples mais nettes, l’impulsion… et donc les épaules en dedans sur suggestion de la rêne extérieure.
Je ne suis malheureusement pas toujours à ma place… et on voit sur la vidéo que je fatigue physiquement à cause de « gros bidou ».

Globalement, je suis ravie. Il a fallu quelques rappels à l’ordre pour les transitions au début, mais on a trouvé notre code pour qu’il reste disponible dans l’arrêt, c’est bon ! 🙂
Il a considérablement amélioré son attitude globale, son impulsion, sa disponibilité… Bref il retrouve son brillant et c’est ma plus belle récompense.

Le travail à main droite est moins facile car il a plus de mal à engager le postérieur droit. De plus, je suis moi-même moins à l’aise à cette main et comme je finis par ce côté, j’ai la fatigue qui se fait sentir également.
On reprendra par la suite de manière plus équilibrée.

On remet la liberté au programme cette année

Ptit point physique en cet hiver des 5 ans :

IMG_9934

Nouvelle résolution 2015 ? Et non, même pas ! Simplement, Vulkan en a marre de marre de la longe, que je lui impose depuis plusieurs mois pour cause de petite forme physique me concernant. Alors mes séances de longe n’ont certes rien d’une mise sur orbite, mais il n’en reste pas moins qu’il en a ras-le-bol.

On perd l’envie, on perd l’intérêt, bref je perds mon cheval et ça c’est juste intolérable.

  • Donc j’ai commencé par faire une séance de longues rênes il y a quelques jours. Quand j’ai détendu en longe, mes craintes se sont confirmées : Vulkan a soupiré de manière trèèèès expressive. Ok bonhomme, t’inquiète c’est juste le temps que tu te dérouilles et après on passe aux longues rênes.
    Donc petite séance pas mal du tout, quelques réglages à faire pour cause de manque de pratique, mais on a fait pour la première fois des enchainements de déplacements latéraux avec rééquilibrage en ligne droite entre deux… bref une ligne courbe revisitée, en pas de côté.
    J’ai à cœur qu’il réagisse uniquement à la rêne extérieure, donc ça rend la chose un peu technique, mais c’est bien venu 🙂
  • Séance suivante, j’ai laissé ma longe au placard et ai commencé directement en liberté, sans rien attendre de lui puisqu’on n’en fait pour ainsi dire jamais et que je savais très bien qu’il était utopique d’obtenir immédiatement la connexion d’antan.
    Il a fait son truc de son côté au début, puis est venu me retrouver et on a un peu évolué au pas et au trot ensemble, sans que je lui demande quoi que ce soit d’autre que sa disponibilité. Résultat, de très jolis cercles au trot, avec de l’allant, de l’application sur son attitude globale… bref un petit cheval très participatif.
    Ensuite on a travaillé à l’épaule. Après avoir cherché plus de rectitude, j’ai demandé des transitions simples mais que je veux pétantes. Une des plus compliquées à obtenir pour nous : arrêt-pas. Ca n’a l’air de rien, mais pour avoir l’arrêt calme et droit tout en conservant une disponibilité totale… hum. Ca nous a posé quelques soucis et ma patience a été mise à rude épreuve, honnêtement.
    Quand je demande l’arrêt, il le fait très bien, souvent carré, mais il coupe le moteur. Résultat, quand je demande le pas, il met 3 secondes à réagir si je ne renforce pas ma demande avec le stick. Au bout d’une grosse dizaine de demandes sans amélioration, j’ai fini par râler et mettre du moteur pour de bon. Résultat, il ne tenait plus son arrêt correctement… bien sûr…
    Donc j’ai enchainé en demandant directement le trot, afin de lui permettre de rester mentalement plus disponible. Arrêt-trot, ce n’est pas parfait du tout, mais c’est mieux que arrêt-pas.
    Et la meilleure transition a été arrêt-reculer-pas.
    J’ai terminé là-dessus, dans le calme et le plaisir d’un exercice bien réalisé.
  • Et ce soir : liberté pour commencer… et finalement ça a occupé la majeure partie de la séance.
    Vulkan était plutôt bien avec moi, je lui ai proposé un tas de petits exercices qu’on avait rarement vus ou pour certains il y a très longtemps.
    Une belle série de choses imparfaites, donc, mais en même temps une jolie disponibilité de sa part.
    Bref, j’ai aimé ce moment et le voir en vidéo me permet de mesurer le chemin qui reste à parcourir dans les divers ateliers.
    Ensuite j’ai repris le travail à l’épaule, mais surtout pour avoir un cheval droit sur ses cercles (presque bien, sachant que je ne lui facilite pas toujours la tâche de part mes propres déséquilibres et mon gros bidon) et pour faire quelques épaules en dedans (pas mal du tout mais à peaufiner encore).Vulkan eed épauleJ’ai fini sur 2/3 transitions de l’arrêt et elles étaient belles belles belles !! 😀
    Malheureusement pour le travail à l’épaule je n’ai quasiment rien en vidéo faute de place sur la carte mémoire… donc je devrai me filmer une prochaine fois pour mieux cerner l’étendue des dégâts… ou pas 🙂