Archives du mot-clé montoir

5e séance montée… transition vers l’extérieur

Une séance riche !

Et oui, Monsieur fait du gras, donc on va exploiter ça pour faire du muscle si possible et intensifier légèrement les séances 🙂

Pour commencer, il faisait un gros dodo quand je suis arrivée, donc câlin obligé. Une fois n’est pas coutume, je me suis assise (en me portant tout de même) sur lui couché. Je n’aime pas trop ça en temps normal, ayant peur que ce soit réellement inconfortable pour lui, mais j’avais envie de voir s’il avait changé d’attitude vis-à-vis de ma présence sur son dos. Je l’avais fait dans le passé, et c’était très précautionneusement, bien avant le débourrage, il était très intrigué et pas totalement zen. Cette fois, rien à dire, il était absolument détendu, donc j’ai ma réponse 🙂 Ensuite je commence à le panser couché, puis Chouchou daigne enfin se lever 🙂

06.06.13-1

06.06.13-3

06.06.13-2

On sort du pré pour la première fois depuis qu’ils sont dans cette parcelle, pas de réaction, on bosse direct en longues rênes, détente progressive au pas pour ne pas le bousculer, un max de lignes droites puis des slaloms avec les arbres : super sympa mais pas simple ! Le terrain est en pente, Vulkan est tenté de prendre le trot en descendant et traine un peu en montée… il lui faut du temps pour se caler mais c’est justement un super exercice 🙂

On passe au trot, j’ai parfois des arrêts intempestifs où je me retrouve dans ses fesses LOL car quand je l’encourage « Ouiii » « Voilààà », il s’attend à avoir une récompense, donc il pile ^^ Bon, c’était plutôt bien fluide à la fin, on va améliorer ça !

06.06.13-4

06.06.13-8

06.06.13-7

06.06.13-5

Ensuite, je selle ! Il fait encore un campo au premier sanglage et s’étire, rien ne craque, puis il ne montre plus la moindre gène ensuite. Je garde tout de même ça en tête, sa « tata ostéo » le verra de toute façon lundi. Mais le reste ne laisse rien supposer d’embêtant : 1er montoir à partir du sol, clairement pas une lubie de ma part, juste que je n’avais pas de montoir et que je n’avais jamais essayé, donc autant qu’il sache tout de même de quoi il s’agit… ça ne lui a fait ni chaud, ni froid ^^

Ensuite, on marche, on slalome, on essaye d’avoir un pas énergique… c’est pas mal du tout ! Il prend le trot dans les descentes, mais on corrige progressivement… RAS. Au trot, il commence à oser vraiment avancer, je me suis sentie tellement bien dessus, c’est « comme à la maison », pur bonheur, sentiment de sécurité x 1000, … mon poulinou devient un super petit cheval !!

Le terrain en dénivelé lui a tout de même rendu la tâche un peu plus compliquée, mais il s’en est super bien sorti, on remettra ça bientôt et j’espère partir d’ici peu en extérieur pour de bon 🙂

 06.06.13-11

06.06.13-10

06.06.13-12

Ensuite, je descends, desselle… et je demande un campo, une révérence… pas de souci particulier. Et on est rentré au pré en lib, de toute façon la connexion pour le coup était juste TOTALE ❤

06.06.13-13

06.06.13-14

Séance molassonne

montoir

Bon, un très gros rhume, une nuit à épisodes, des quintes de toux et de la fièvre… je plante le décor de ma fébrilité ^^

Je vais chercher tant bien que mal mon cher Chouchou, qui semble se mettre à mon diapason, tout mou aussi.

On commence tranquille dans la carrière, je tremble, j’ai chaud et froid, bref génial 😀

Du coup je n’ai même pas une malheureuse foulée de trot de la part de Vulkan, apparemment je n’étais pas crédible lol

On fait quelques révisions, beaucoup de carottes pour rendre ça sympa car ce n’est pas moi qui vais mettre de l’énergie et de la joie de vivre sur cette séance !

montoir

Et puis allez, histoire de terminer sur quelque chose d’un peu jouissif, j’avais pris la bombe, je monte 🙂

La vidéo s’arrête là, mais j’ai eu, après quelques cafouillages en marche arrière, de la marche avant. Eeeeet même un joli pas actif sur deux fois 10-15 mètres ! Je suis descendue, carottes et on rentre, toujours d’un pas de tortue avec des jambes en coton ^^

M’enfin, ça l’a sorti, on a revu le montoir et il a été gâté gustativement, on s’en sort pas trop mal !

1ère fois à cheval en free style :)

Une séance à pied en liberté des meilleures, avec un Chouchou connecté et enjoué, appliqué et léger… On a commencé un enchainement d’exercices :

-Reculer par aspiration
– Demi-tour vers moi
– Arrêt immobilité pendant que je recule
– Me rejoindre au trot

Avec ceci du stick to me dans la bonne humeur et beaucoup de réactivité.

Je l’emmène vers le plot avec dans l’idée de lui apprendre à s’y positionner de lui-même. J’en profite pour passer une jambe sur son dos… zéro réaction. » Je pourrais monter là… » me dis-je 😛

Mais je me raisonne : pas de bombe, pas prévu… Alors on retente une fois et là vraiment tellement pas de réaction et même comme une attente de la suite des évènements de la part de Vulkan (Bon ta jambe, tu l’enlèves ou tu grimpes ?)… bref, j’ai osé ^^

Impeccable, le montoir est vraiment acquis, il ne bouge pas du tout. Pourtant je dois m’appuyer franchement sur son dos pour me hisser, le plot étant assez petit. Mais non, pas un seul petit pas.

Après, la marche avant est venue tout naturellement, sans cafouillage. 4-5 pas de reculer au tout début mais c’est tout, un calme olympien et une impression de sécurité totale pour ma part.

Je descends, on retourne au montoir, et hop, à dos de Vulkan en 2 secondes chrono, sans bouger, sans reculer, et roule ma poule 😀

Bref, que du bonheur, merci merci petit Bébé-Chwal !

Place aux photos 🙂

Première fois en selle !

Un mois et 3 semaines après la première fois sur Vulkan, nous avons remis ça 🙂

Cette fois, avec une selle et sans aide à pied.

Le ptti Chou s’est très bien comporté, je l’ai laissé se débrouiller, gigoter pour trouver son équilibre et comprendre cette nouvelle configuration. Il semble avoir compris la marche avant et les arrêts, demandés pour le moment comme à pied (main levée et code vocal).

Il a commencé à répondre aux sollicitations de direction, quand j’agissais sur le licol mais aussi sur le cordeo. C’est très brouillon bien sûr ^^ mais de bon augure 🙂

A un moment on voit qu’il cafouille car dès que je bouge mes mains il s’arrête et recule (comme dans le reculer par aspiration) donc il enchaine 2 fois marche avant et marche arrière ^^ Mais petit à petit il accepte tout et n’a jamais semblé gêné par mes différents mouvements de jambes, contacts devant et derrière… bref un ptit poulain froid dans sa tête et réceptif, du Vulkan tout craché 🙂

Première fois sur son dos :)

Une séance à pied topissime, un ptit bout de chou très concentré et connecté à tel point qu’il pile net sur son cercle quand je lève mon index (je n’en demandais pas tant)…

Je finis par être tentée d’essayer de monter sur son dos. Une aide à pied pour le rassurer et le récompenser aux bons moments… et me voilà sur son dos après 10 minutes de préparation (jambe, poids, montoir…).

Il a fait quelques pas étranges, puis s’est calé très vite, au point de finir par de magnifiques jambettes, pas perturbé le moins du monde 😀

Par contre, me voyant derrière, il tenait venir vers moi et… reculait sans cesse. La mise en avant a été comprise sur les 2 dernières minutes.

Voilà, complètement gaga de mon Vulkan, avec sa bouille adorable qui veut me rejoindre quand je suis dessus 🙂

La suite ici : 2e fois sur Vulkan.