Archives du mot-clé pas espagnol

Photos et séance avec super impulsion

Le printemps est là, les robes d’été aussi 🙂

Un bon moment à panser mes deux loulous et les voir se dégourdir les jambes ensemble. Fakir est vraiment beau à voir, Vulkan a pris des rondeurs !!

Ensuite j’ai fait une séance de travail à pied avec lâcher en lib à la fin et quelques clichés du Chouchou qui avait encore un peu d’énergie en fin de séance 😛

Il fait plaisir à voir en ce moment, il est dynamique, a une très belle impulsion, il avait envie de jouer, j’ai beauuucoup aimé cette séance tous les deux 🙂 ❤

Au programme :

. pas espagnol, dont la mécanique commence à se mettre en place (il actionne mieux les postérieurs)
. travail sur l’engagement du postérieur interne (en cours de progression). travail sur les transitions de manière ludique

 

Petit moment cool :)

Pour commencer, Fakir s’est offert une petite toilette, quelques cavalcades en carrière et ensuite il a fait la rencontre de son nouveau pote de pré, Senzo, frison adorable que j’ai eu le plaisir de travailler avec sa propriétaire.

Ca s’est évidemment très bien passé, comme toujours avec Fakir 🙂

Puis petit moment en lib avec Chouchou … qui s’est vraiment appliqué sur des détails qui me sont chers.

A main droite, il commence à me donner des cercles grands, ronds, sans du tout s’appuyer sur moi;

A main gauche, il m’a donné des cercles au pas et au trot. Quelques moments où il cherche à aller tout droit, mais il se repositionne gentiment sur le cercle pour reprendre avec moi 🙂

Il a vraiment été sympa car il y avait beaucoup de mouvement à la pension : les chevaux visibles de la carrière ne sont plus les mêmes, Fakir n’est plus visible puisqu’il a changé de parcelle et il l’a cherché. En plus Sisco, son nouveau pote de pré, est parti en balade sur le chemin qu’on voit de la carrière et les juments du pré plus haut galopaient comme des dingues en raison des changements justement. Il a donc fait un véritable effort pour rester avec moi et ça fait plaisir 🙂

On reprend un peu la lib

IMG_8545

Ces jours-ci c’est une nouvelle excellente phase qui se profile 🙂

Vulkan semble moins être gêné par son dos, il a plus d’allant 🙂 L’ostéo est prévu pour demain, donc on devrait avoir encore des progrès dans les jours qui suivent.

A pied, il met du temps à se mettre en route, mais ensuite il a une pêche d’enfer.

A cheval, il m’a donné un vrai moment de grâce à main droite… Il était tendu, bourré d’impulsion, cadencé, c’est une des premières fois où je sens qu’il m’emmène comme ça, qu’il ose vraiment avancer. Du coup j’ai demandé le galop, en soutenant un peu plus les mains pour qu’il continue à tendre son dos dans la transition, ce qu’il a fait 🙂 Galop cadencé aussi, de l’allant, une attitude de travail… et transition au trot toujours avec un dos tendu et le même contact, mon petit cheval bien devant moi 🙂

Encore difficile de faire les transitions au pas sans qu’il lâche le dos, ça sera un de nos gros points à améliorer. Ca passera aussi par une amélioration du pas avec de l’extérieur. Et à main gauche, il est clairement moins bien. Vivement le contrôle technique ^^

Ces temps-ci on ne sort pas beaucoup dehors parce qu’il était sensible des pieds. Ca commence à s’améliorer, donc bientôt il se refera des km de balade 🙂

Je m’absente quelques jours bientôt, mais comme je veux qu’il continue de bouger pour ne pas le laisser grossir de trop,  j’ai demandé à une jeune femme de le longer en mon absence. On a donc vu ensemble comment Vulkan fonctionne, c’était drôle 😛

Bien sûr, il est habitué à bosser sans tension sur la longe et avec beaucoup de langage corporel. Pour une personne qui n’est pas habituée, c’est un peu compliqué 🙂 Heureusement, Vulkan est très patient et connait son travail, donc ça s’est bien passé.

Il a eu du succès le bonhomme 😛 Les arrêts, les 8 de chiffre… autant de points sur lesquels il montre qu’il sait ce qu’il a à faire, à sa manière de petit crâneur appliqué 🙂

Bref, ça fonctionne bien entre eux et comme ça je peux partir sereine.

Ensuite j’ai tenté d’évoluer un peu en liberté avec Chouchou, sachant qu’on n’a pas travaillé en lib depuis des lustres… et que ça fait encore plus longtemps qu’on n’a pas eu de résultats intéressants, sans déconnexion à tout bout de champs.

Au final il m’a fait un beau cadeau, on a vraiment passé un bon moment de reprise de repères tous les deux. De beaux rappels du galop, des petites bêtises auxquelles il s’est prêté avec enthousiasme : pas espagnol, révérence, reculer par aspiration… 🙂 Bref on a revu ce qu’on connait et c’était très fort pour moi de le voir de nouveau heureux d’être en lib avec moi. Bon, on est loin de la connexion parfaite, en partie à cause du manque de travail en lib et en partie à cause de ses gênes physiques qui lui font préférer une main à l’autre.

Mais si on continue comme ça, on devrait avoir des choses sympas en septembre – le mois d’août se déroulant en pointillés entre shiatsu, déménagement et voyage de noces lol – !

On bidouille, plus ou moins bien

Aujourd’hui, 3e séance à pied basée sur les eed « hempflingesques ».

La moins bien des 3, clairement. Sans être une mauvaise séance, c’était plus brouillon que les autres, donc pas de quoi être fière sur ce coup.

Vulkan n’avait pas la pêche, il faisait chaud et peut être était-il un peu courbatu des deux séances précédentes. Je me suis sentie obligée de le booster en faisant un tas de gestes parasites qu’il faut que j’extermine absolument.

Voilà voilà, mais bon quelques bonnes choses tout de même.

Et on a fait un peu de pas espagnol; il débloque pas mal la coordination ! 🙂

A main gauche, pas mal :

1

 

A main droite, c’est plus dur et je suis à contre-temps :

2

Bien avec moi sur ce mouvement 🙂

3

 

Pause câline mais pas « à fond » comme lors des 2 dernières séances :

4

Barres au sol et cavaletti

Une séance comme je les aime : quelques légers couacs pas graves et vite réparés, une progression logique, un petit cheval qui comprend ce que j’attends de lui malgré la nouveauté de l’exercice…

Pas forcément simple pour un jeunot d’évoluer sur une ligne en dehors de la piste avec peu d’encadrement, tout en faisant attention où on met les pied ! Encore plus dur quand on regarde une jolie jument tout juste relâchée au pré… ahum ^^

Pour la première partie, ce sont simplement des pitreries, qui n’étaient pas prévues au programme mais le temps que j’installe les barres etc, Vulkan me collait, cherchait à interagir en liberté, donc je suis rentrée dans son jeu. La récréation avant la classe… sympa comme rentrée ! 🙂

Pour le travail en tant que tel, tout est dans la vidéo : d’abord deux barres, puis trois, puis deux barres et un cavaletti, abord au trot, puis une barre et le cavaletti, abord au galop.

Ce n’était pas très simple pour lui de gérer le virage de l’abord, surtout à main gauche car c’est un coin où il se traverse tout le temps (monté aussi pour le moment). Donc l’abord au galop à main gauche est chaotique.

Mais globalement, je pense qu’on peut dire :

– qu’il s’est appliqué (il cherchait vraiment à bien faire, et même si l’écartement des barres était facile, il a quelques fois pris un peu de rebond)

– qu’on s’est amusé (tous les deux)

Et ça, c’est tout ce que je demande 🙂

Pour le détail : les sols étant profonds, j’ai opté pour des guêtres fermées qui soutiennent le boulet aux postérieurs.

« manège » et pas espagnol

pas esp

Une petite séance pas terrible… il avait grêlé le matin, les chevaux étaient fatigués d’une nuit avec beaucoup de vent, l’envie n’était pas là.

Vulkan était un peu ronchon, pas allant, distrait… bref j’ai misé sur la proximité et la lenteur, pour ne pas perdre son intérêt.

La proximité évite aussi qu’il aille marcher dans les trous de la carrière, ce qui l’horripile au plus haut point… vivement qu’elle soit remise à niveau, mais pour ça il faut qu’il arrête de pleuvoir !! Argh.

Bref deux exercices, mais bien exécutés, donc contrat rempli : le « manège » est tout nouveau, sera amélioré, mais le principe est compris ; le pas espagnol gagne en fluidité 🙂

 

Petit moment sous la pluie

Quand il faut affronter la tempête, il faut !

Fakir dans un premier temps : on se sèche bien, ptit massage de la tête, pansage, ration, et on rentre car son antérieur est encore douloureux en fourchette.

Vulkan ensuite : on commence pareil, puis on va faire un ptit tour en carrière, tout simplement en longe et licol. Tiens, si on tentait un déplacement latéral sur la barre ? Allez, en 3 coups les gros, c’est pigé 😀 Mon ptit surdoué ^^
Après, quelques changements de main face à moi bien dynamiques, avec des jetés d’encolure en veux-tu en voilà mais retour au calme immédiat à la demande. Une petite bordure maraîchère avec transition montante vers le trot au milieu, bien droit. Quelques enchainements de déplacements en tous genre, on a dansé un peu 🙂 Et pour finir 2 pas de pas espagnol, Vulkan parfait pour la séance, bien plus calme que la veille… ça repose ! ^^