Archives du mot-clé poulain

Instants volés, dodo au pré

J’arrive, les trois compères dorment fort, Vulkan, bien qu’encore en vache, ne me voit pas arriver. Une fois au milieu d’eux, je suis repérée, Texan et U-Top relèvent la tête.

Je dis « chhhhhht reposez-vous les loulous, tout va bien » et BOUM, les têtes retombent au sol dans un soupir.

Reste Vulkan, qui a réveillé uniquement l’oeil qui me regarde, mais sa lèvre inférieure pend, ses oreilles sont relâchées… cool Raoul ! Je le laisse dormir et me blottis contre lui en le caressant doucement, je prends quelques photos, j’essaie de me faire discrète pour les laisser profiter de leur sieste. Texan rêve, il couine, sursaute, gigote… je ris en silence ^^ U-Top joue à l’apnée du sommeil, il cesse de respirer quelques secondes pour reprendre rapidement ensuite.

Et Vulkan s’appuie contre moi, de plus en plus. Je me décale, je lui parle, puis il s’allonge de tout son long, le chanfrein blotti contre ma cuisse, yeux bien fermés et ronflements en prime (faut maigrir Chouchou ! ) Un super bon moment ❤

5e séance montée… transition vers l’extérieur

Une séance riche !

Et oui, Monsieur fait du gras, donc on va exploiter ça pour faire du muscle si possible et intensifier légèrement les séances 🙂

Pour commencer, il faisait un gros dodo quand je suis arrivée, donc câlin obligé. Une fois n’est pas coutume, je me suis assise (en me portant tout de même) sur lui couché. Je n’aime pas trop ça en temps normal, ayant peur que ce soit réellement inconfortable pour lui, mais j’avais envie de voir s’il avait changé d’attitude vis-à-vis de ma présence sur son dos. Je l’avais fait dans le passé, et c’était très précautionneusement, bien avant le débourrage, il était très intrigué et pas totalement zen. Cette fois, rien à dire, il était absolument détendu, donc j’ai ma réponse 🙂 Ensuite je commence à le panser couché, puis Chouchou daigne enfin se lever 🙂

06.06.13-1

06.06.13-3

06.06.13-2

On sort du pré pour la première fois depuis qu’ils sont dans cette parcelle, pas de réaction, on bosse direct en longues rênes, détente progressive au pas pour ne pas le bousculer, un max de lignes droites puis des slaloms avec les arbres : super sympa mais pas simple ! Le terrain est en pente, Vulkan est tenté de prendre le trot en descendant et traine un peu en montée… il lui faut du temps pour se caler mais c’est justement un super exercice 🙂

On passe au trot, j’ai parfois des arrêts intempestifs où je me retrouve dans ses fesses LOL car quand je l’encourage « Ouiii » « Voilààà », il s’attend à avoir une récompense, donc il pile ^^ Bon, c’était plutôt bien fluide à la fin, on va améliorer ça !

06.06.13-4

06.06.13-8

06.06.13-7

06.06.13-5

Ensuite, je selle ! Il fait encore un campo au premier sanglage et s’étire, rien ne craque, puis il ne montre plus la moindre gène ensuite. Je garde tout de même ça en tête, sa « tata ostéo » le verra de toute façon lundi. Mais le reste ne laisse rien supposer d’embêtant : 1er montoir à partir du sol, clairement pas une lubie de ma part, juste que je n’avais pas de montoir et que je n’avais jamais essayé, donc autant qu’il sache tout de même de quoi il s’agit… ça ne lui a fait ni chaud, ni froid ^^

Ensuite, on marche, on slalome, on essaye d’avoir un pas énergique… c’est pas mal du tout ! Il prend le trot dans les descentes, mais on corrige progressivement… RAS. Au trot, il commence à oser vraiment avancer, je me suis sentie tellement bien dessus, c’est « comme à la maison », pur bonheur, sentiment de sécurité x 1000, … mon poulinou devient un super petit cheval !!

Le terrain en dénivelé lui a tout de même rendu la tâche un peu plus compliquée, mais il s’en est super bien sorti, on remettra ça bientôt et j’espère partir d’ici peu en extérieur pour de bon 🙂

 06.06.13-11

06.06.13-10

06.06.13-12

Ensuite, je descends, desselle… et je demande un campo, une révérence… pas de souci particulier. Et on est rentré au pré en lib, de toute façon la connexion pour le coup était juste TOTALE ❤

06.06.13-13

06.06.13-14

4e séance montée

trot

Ca y est, Vulkan est mieux dans son corps, il réapprend à utiliser ses postérieurs correctement 🙂

Du coup, après une petite détente à pied, je monte 🙂

Enfin, d’abord je selle, je sangle, Chouchou gigote puis se met en campo et s’étiiiire ! clac-clac-clac les vertèbres craquent !

Et hop, se remet d’aplomb, accepte que je ressangle sans réaction aucune : il est prêt !

Montoir impec, mise en avant encore hésitante mais avec le stick il comprend très vite : la mèche le touche, il va direct en avant, donc nickel.

On fait un huit de chiffre en s’éloignant des copains, on revient etc puis on s’éloigne plus franchement, on trotte sur un malentendu au début, puis j’entretiens et on repart de manière plus académique ensuite.

Il est tellement confortable que j’en oublierais de trotter enlevé ! Pas bien ^^

On a fini par partir sur une grande diagonale pour rejoindre l’entrée loin des potes (chevaux) et deux copines (humaines) nous y attendaient. Vulkan a pilé, se demandant qui était ce petit monde à la clôture, puis nous les avons rejointes au trot. Bon, il était un peu flottant, mais pas tant que ça !

10 minutes, mais 10 minutes de bonheur pour moi, sentant mon petit cheval disponible 🙂 Il a beaucoup mâchouillé, il était très calme mais allant… bref une séance de débourrage idéale 🙂

La suite au prochain épisode !

A savoir : Vulkan est le dominant du groupe, donc je n’ai aucune appréhension à passer aux fesses de l’un ou de l’autre. D’autre part, il est important pour moi qu’il apprenne à ne pas chasser les autres quand je suis sur son dos, mais à m’écouter tout de même pour la direction, même si les autres sont là. Il a été impeccable sur ces différents points 🙂

Progression l’air de rien

Nous sommes partis en extérieur pour une longue balade (15 km à pied, ça use ^^) et il s’est montré confiant, fier et très sûr de lui le bonhomme ! Il n’est plus le poulain qui se réfugiait le nez dans mes manches à tout bout de champ, il affronte le monde avec aplomb et quand il est comme ça, il est à tomber 🙂

Deux ans sans sortir sur la route, sans croiser de voiture à vive allure, sans passer de pont… il a connu tout ceci plus jeune, car c’est en extérieur que j’ai fait son éducation de ses 18 mois à ses 2 ans. Deux ans à vivre dans des cocons de verdure sans véhicule ni parapluie, sans moto ni cycliste coloré… et rien. Pas une réaction, même quand c’est fort bruyant, même avec un temps gris et très venteux. Un vieux routier, en somme ! En ville aussi, il a été impeccable, sage et immobile quand les enfants viennent le caresser… bref le parfait élève 🙂

A côté de ça, je le sens plus appliqué dans ses mouvements au travail, il décompose davantage dans les exercices que je lui propose à pied, il va moins dans tous les sens. Il mûrit le ptit ! 🙂

Et nous travaillons la révérence de ci de là, il s’y met franchement et ça progresse joliment !

Son dos commence à regagner en tonicité, il va falloir encore quelques séances en extérieur et / ou en longe / liberté pour qu’il soit bien à l’aise et ensuite nous reprendrons le « travail » monté.

Ça coïncidera certainement avec la réfection de la carrière, impeccable 🙂

Séance équilibre

Plusieurs points dans cette séance :

  • Évaser et rétrécir le cercle… en cours d’apprentissage 🙂 Pour évaser ça va, il fait de jolis efforts. Pour rétrécir, il ramène plutôt la tête que l’épaule, il va donc falloir que je reprenne l’aspiration des épaules pour avoir quelque chose de plus chouette.
  • Départs au galop sur le cercle : super. Pas prévus du tout, c’est lui qui est parti, mais du coup j’ai entretenu car ça lui posait vraiment problème la semaine dernière, donc là je l’ai encouragé à aller chercher son mouvement. C’est un peu précipité mais rien de dramatique, je suis très contente qu’il ait osé de lui-même ! A main gauche il est plus hésitant mais m’en a fait un très chouette quand même, et deux belles foulées souples derrière, puis est repassé au trot, je m’en suis contentée (pas en vidéo, on était hors champ)
  • Liberté : de jolis efforts. Il a beaucoup de mal à rester avec moi dans cet espace de travail : la route à 90 d’un côté, les copains à l’opposé… il fait rapidement le choix du groupe. C’est la 3e fois qu’on travaille là, la première il tirait sur la longe pour retrouver les potes, la 2e il avait un mal fou à rester avec moi en lib, déconnecté toutes les 10 secondes. Donc pour cette 3e séance, il y a un vrai mieux.
  • Révérence : on s’amuse un peu, ça vient plutôt bien !

Chouchou is back

Bon, après ces dernières semaines un peu chaotiques, où Vulkan était sur l’œil et pas à l’aise dans son corps, le voilà de retour dans sa véritable nature 🙂

En bref, un Chouchou confiant, généreux, enthousiaste … parfait !

  • Pour inaugurer cette nouvelle phase, une séance en carrière, avec une grande longe, pour tester son humeur, le faire bouger aussi car il a grossi, et éviter les cercles pour ne pas tirer sur ses jarrets.

Un très, très bon moment. Parfois il se déconnectait, mais globalement de supers pas de danse, des transitions précises, un cavaletti, et surtout l’enthousiasme clairement de retour 🙂

Un physique qui n’est pas encore au top, puisqu’il s’est démusclé ces derniers temps, mais un petit cheval bien vivant !

IMG_0318

  • Ensuite, deuxième séance : balade et baignade ! Une première pour nous, Vulkan ex-phobique de l’eau s’est montré exemplaire, il a à peine hésité et une fois dedans il était ravi, j’avais du mal à le suivre, surtout à contre-courant lol Après ça, pas mal de moments au galop à côté de moi, avec un arrêt parfait du galop… enfin bref des bons moments à la pelle.
  • Et troisième séance : on commence par un merveilleux moment au pré, câlin couché puis grooming debout pendant une bonne vingtaine de minutes, Vulkan qui me masse des cheveux aux chevilles… ❤

Puis une balade d’1h20, plus sportive que d’habitude et avec des routes passantes, passage au-dessus d’une 4 voies… bref tout ce que je lui ai montré quand il avait 2 ans, mais qu’il n’a plus fait depuis presque 2 ans… mais on voit qu’il n’a rien oublié !

Des moments extras, en phase tous les deux à courir côte à côte, galop et trot… bonheur.

Mais aussi : une bonne douche intégrale sans qu’il bouge façon claquettiste 🙂

Et un petit travail sur la montée en van pour effacer ses hésitations (il monte toujours gentiment, mais avec des pauses, j’aimerais que ce soit fluide)

IMG_0804

3e séance montée

Sans titre00

On commence par une partie à pied, Vulkan bosse bien, il reste distrait mais moins que la séance précédente.

Ensuite un peu de travail à l’épaule, dans lequel il est de plus en plus à l’aise.

Et je monte. Pour le montoir, c’est top, il reste avec moi, mais la carotte n’y est pas pour rien, il attend sa récompense. Tout de suite, ça concentre 😛

Sinon rapidement il essaie de décider un tout petit peu de la direction, puis de l’allure. Et bien sûr il ronchonne quand il voit que ce n’est pas possible. Sachant que dans cette carrière il a pris la mauvaise habitude de partir au galop vers une des extrémités en liberté, quand il se retrouve dans la même configuration apparente, il n’est pas content d’être retenu. Donc mes premiers cabrers sur Chouchou sont dans la boite… hum, pas prévu quand même, mais pas méchant non plus.

Ensuite, avec plusieurs arrêts-récompense, il commence à piger ce qui est le plus confortable. Et on finit sur une partie où j’avais prévu de faire une diagonale dans la carrière, il essaie d’esquiver, réfléchit, s’arrête, repart… sans se fâcher 🙂 Alors on est loin de la précision qu’on est censé avoir sachant qu’il maitrise la direction à pied à l’épaule, mais au moins mes demandes sont de moins en moins contestées !

Et juste avant de descendre, quelques foulées de trot demandées voix + jambes, pour la première fois. Il va droit, il est à l’écoute et sage : je descends !