Archives du mot-clé révérence

Une soirée entre partenaires

Après quelques jours un peu bof, hier soir a été un super moment.

D’abord parce que j’ai fait les choses posément, dans l’ordre et sans me presser.

Ensuite parce que Vulkan était serein, disponible dès le pansage, câlin… bref mon ptit bonhomme, mon poulain devenu grand.

On a commencé en longe, je me suis répété les mots du livre sur la kinésithérapie du cheval, en insistant sur l’importance des mouvements libres en début de séance. Donc, je me suis abstenue de toute contrainte d’engagement du postérieur interne, je l’ai laissé marcher, trotter et galoper dans les circonstances les moins invasives possibles. Pour autant, j’ai demandé des transitions, faciles d’abord puis les mêmes mais plus rapprochées, et les changements de main vers l’intérieur au trot, qui lui demandent progressivement de s’équilibrer. Mais tout ça sans intervention sur la cadence ni la locomotion en général.

Il était très réceptif et zen.

Ensuite je l’ai habillé pour monter. Là encore, bien que prenant rapidement le contact, je l’ai laissé libre dans sa cadence, dans son rythme, en me contentant de demander des arrêts à l’assiette et quelques pas de reculer. C’était loin d’être parfait en début de séance dans l’attitude mais pour autant je n’en ai pas fait un fromage, mise en route oblige. D’ailleurs je devrais commencer rênes longues dans ces cas-là, ça éviterait qu’il se sorte de la main dans les transition avant que son dos ne soit prêt.

Début du travail : au pas, au pas, au pas :

  • Suivre la piste, tourner à 90° dans les coins avec la rêne extérieure et l’assiette, faire une serpentine en créneaux, donc avec que des « coins » aux changements de direction, toujours selon la même manière
  • Transitions pas-arrêt-reculer-pas (parfois, quand il est parti dans le reculer en montant le dos, il n’écoute plus l’assiette et ne repart pas en avant sans que je le touche au stick)
  • Cercles  divers et variés, demi-voltes pas très académiques car pas toujours à la piste… recherche d’un contact sur la rêne extérieure
  • Début des épaules en dedans, un peu sur la piste, mais c’était pas évident car la piste est un peu profonde et on était de nuit, avec plein d’ombres partout. Donc on a continué en évasant des voltes, puis retour à la piste, etc. Il était de mieux en mieux, mais plus à l’aise à main droite qu’à main gauche. Chaque fois qu’il se traversait, je le changeais d’incurvation et on revenait à la mauvaise main ensuite.
  • Petit travail au trot sur les cercles, recherche du contact sur la rêne extérieure et essai de conserver l’attitude dans les changements de main, ce qui n’était pas évident hier, mais c’est venu progressivement.
  • Quelques pas d’épaule en dedans au trot, mais il n’est pas encore tout à fait prêt pour les faire nickel.
  • Demande de départs au galop : deux bien à droite, deux essais infructueux à gauche. Je n’ai pas insisté car il avait déjà montré plus de peine à partir à gauche en longe. On a repris le travail au trot, je reviendrai sur ces départs à gauche par le travail à pied.
  • Cessions à la jambe au trot, aux deux mains. Toujours un peu plus de difficultés à ramener le postérieur gauche, mais il a donné de belles choses. J’ai cherché à ce qu’il continue d’étendre son bout de devant durant l’exercice, il a réussi.
  • Etirements en extension d’encolure au trot aux deux mains sur de larges courbes.

Globalement très contente de lui, non pour la performance (évidemment ^^ ) mais pour son attitude, sa disponibilité et son écoute. Il a été très participatif et a fait de son mieux. De plus, il avait une très bonne impulsion, ce qui est un réel changement par rapport aux dernières semaines 🙂

Pour finir, je l’ai laissé en liberté et lui ai demandé un cercle au trot à chaque main, avec changement de main sur un huit de chiffre. Il a fait tout ça en cherchant à s’étendre, cadencé et appliqué.

Et puis une petite révérence à chaque main, pour le fun 🙂

Une soirée où j’ai eu la sensation continue de dialoguer avec lui, où il a semblé prendre plaisir du début à la fin, à grands renforts de câlins bien sûr et de coups d’œil en coin quand je suis sur son dos, d’un air de dire « hein que j’ai bien fait, là ?? 🙂 « 

Bref, on a bien des choses à travailler, c’est certain, mais avec ce climat-là, rien ne peut vraiment nous empêcher d’évoluer positivement 🙂

Publicités

On reprend un peu la lib

IMG_8545

Ces jours-ci c’est une nouvelle excellente phase qui se profile 🙂

Vulkan semble moins être gêné par son dos, il a plus d’allant 🙂 L’ostéo est prévu pour demain, donc on devrait avoir encore des progrès dans les jours qui suivent.

A pied, il met du temps à se mettre en route, mais ensuite il a une pêche d’enfer.

A cheval, il m’a donné un vrai moment de grâce à main droite… Il était tendu, bourré d’impulsion, cadencé, c’est une des premières fois où je sens qu’il m’emmène comme ça, qu’il ose vraiment avancer. Du coup j’ai demandé le galop, en soutenant un peu plus les mains pour qu’il continue à tendre son dos dans la transition, ce qu’il a fait 🙂 Galop cadencé aussi, de l’allant, une attitude de travail… et transition au trot toujours avec un dos tendu et le même contact, mon petit cheval bien devant moi 🙂

Encore difficile de faire les transitions au pas sans qu’il lâche le dos, ça sera un de nos gros points à améliorer. Ca passera aussi par une amélioration du pas avec de l’extérieur. Et à main gauche, il est clairement moins bien. Vivement le contrôle technique ^^

Ces temps-ci on ne sort pas beaucoup dehors parce qu’il était sensible des pieds. Ca commence à s’améliorer, donc bientôt il se refera des km de balade 🙂

Je m’absente quelques jours bientôt, mais comme je veux qu’il continue de bouger pour ne pas le laisser grossir de trop,  j’ai demandé à une jeune femme de le longer en mon absence. On a donc vu ensemble comment Vulkan fonctionne, c’était drôle 😛

Bien sûr, il est habitué à bosser sans tension sur la longe et avec beaucoup de langage corporel. Pour une personne qui n’est pas habituée, c’est un peu compliqué 🙂 Heureusement, Vulkan est très patient et connait son travail, donc ça s’est bien passé.

Il a eu du succès le bonhomme 😛 Les arrêts, les 8 de chiffre… autant de points sur lesquels il montre qu’il sait ce qu’il a à faire, à sa manière de petit crâneur appliqué 🙂

Bref, ça fonctionne bien entre eux et comme ça je peux partir sereine.

Ensuite j’ai tenté d’évoluer un peu en liberté avec Chouchou, sachant qu’on n’a pas travaillé en lib depuis des lustres… et que ça fait encore plus longtemps qu’on n’a pas eu de résultats intéressants, sans déconnexion à tout bout de champs.

Au final il m’a fait un beau cadeau, on a vraiment passé un bon moment de reprise de repères tous les deux. De beaux rappels du galop, des petites bêtises auxquelles il s’est prêté avec enthousiasme : pas espagnol, révérence, reculer par aspiration… 🙂 Bref on a revu ce qu’on connait et c’était très fort pour moi de le voir de nouveau heureux d’être en lib avec moi. Bon, on est loin de la connexion parfaite, en partie à cause du manque de travail en lib et en partie à cause de ses gênes physiques qui lui font préférer une main à l’autre.

Mais si on continue comme ça, on devrait avoir des choses sympas en septembre – le mois d’août se déroulant en pointillés entre shiatsu, déménagement et voyage de noces lol – !

Barres au sol et cavaletti

Une séance comme je les aime : quelques légers couacs pas graves et vite réparés, une progression logique, un petit cheval qui comprend ce que j’attends de lui malgré la nouveauté de l’exercice…

Pas forcément simple pour un jeunot d’évoluer sur une ligne en dehors de la piste avec peu d’encadrement, tout en faisant attention où on met les pied ! Encore plus dur quand on regarde une jolie jument tout juste relâchée au pré… ahum ^^

Pour la première partie, ce sont simplement des pitreries, qui n’étaient pas prévues au programme mais le temps que j’installe les barres etc, Vulkan me collait, cherchait à interagir en liberté, donc je suis rentrée dans son jeu. La récréation avant la classe… sympa comme rentrée ! 🙂

Pour le travail en tant que tel, tout est dans la vidéo : d’abord deux barres, puis trois, puis deux barres et un cavaletti, abord au trot, puis une barre et le cavaletti, abord au galop.

Ce n’était pas très simple pour lui de gérer le virage de l’abord, surtout à main gauche car c’est un coin où il se traverse tout le temps (monté aussi pour le moment). Donc l’abord au galop à main gauche est chaotique.

Mais globalement, je pense qu’on peut dire :

– qu’il s’est appliqué (il cherchait vraiment à bien faire, et même si l’écartement des barres était facile, il a quelques fois pris un peu de rebond)

– qu’on s’est amusé (tous les deux)

Et ça, c’est tout ce que je demande 🙂

Pour le détail : les sols étant profonds, j’ai opté pour des guêtres fermées qui soutiennent le boulet aux postérieurs.

Pause complice

Après les séances montées qui se sont succédées ces derniers jours, j’ai pris ma matinée pour papouiller Vulkan, mais aussi prendre du temps pour Fakir.

Un bon pansage pour chacun des deux, quelques jambettes pour Fakir et le plaisir de revoir son étincelle de poulain dans les yeux quand une carotte est en jeu ^^

Et puis Vulkan a demandé à faire des choses aussi, donc des jambettes, un peu de « pas espagnol » pas du tout au point encore, un pied sur un tronc, et des papouilles encore et encore… jusqu’à s’endormir quasiment en me cherchant du bout du nez.

Bref, un très bon moment, comme on les aime, comme on en a tellement besoin.

5e séance montée… transition vers l’extérieur

Une séance riche !

Et oui, Monsieur fait du gras, donc on va exploiter ça pour faire du muscle si possible et intensifier légèrement les séances 🙂

Pour commencer, il faisait un gros dodo quand je suis arrivée, donc câlin obligé. Une fois n’est pas coutume, je me suis assise (en me portant tout de même) sur lui couché. Je n’aime pas trop ça en temps normal, ayant peur que ce soit réellement inconfortable pour lui, mais j’avais envie de voir s’il avait changé d’attitude vis-à-vis de ma présence sur son dos. Je l’avais fait dans le passé, et c’était très précautionneusement, bien avant le débourrage, il était très intrigué et pas totalement zen. Cette fois, rien à dire, il était absolument détendu, donc j’ai ma réponse 🙂 Ensuite je commence à le panser couché, puis Chouchou daigne enfin se lever 🙂

06.06.13-1

06.06.13-3

06.06.13-2

On sort du pré pour la première fois depuis qu’ils sont dans cette parcelle, pas de réaction, on bosse direct en longues rênes, détente progressive au pas pour ne pas le bousculer, un max de lignes droites puis des slaloms avec les arbres : super sympa mais pas simple ! Le terrain est en pente, Vulkan est tenté de prendre le trot en descendant et traine un peu en montée… il lui faut du temps pour se caler mais c’est justement un super exercice 🙂

On passe au trot, j’ai parfois des arrêts intempestifs où je me retrouve dans ses fesses LOL car quand je l’encourage « Ouiii » « Voilààà », il s’attend à avoir une récompense, donc il pile ^^ Bon, c’était plutôt bien fluide à la fin, on va améliorer ça !

06.06.13-4

06.06.13-8

06.06.13-7

06.06.13-5

Ensuite, je selle ! Il fait encore un campo au premier sanglage et s’étire, rien ne craque, puis il ne montre plus la moindre gène ensuite. Je garde tout de même ça en tête, sa « tata ostéo » le verra de toute façon lundi. Mais le reste ne laisse rien supposer d’embêtant : 1er montoir à partir du sol, clairement pas une lubie de ma part, juste que je n’avais pas de montoir et que je n’avais jamais essayé, donc autant qu’il sache tout de même de quoi il s’agit… ça ne lui a fait ni chaud, ni froid ^^

Ensuite, on marche, on slalome, on essaye d’avoir un pas énergique… c’est pas mal du tout ! Il prend le trot dans les descentes, mais on corrige progressivement… RAS. Au trot, il commence à oser vraiment avancer, je me suis sentie tellement bien dessus, c’est « comme à la maison », pur bonheur, sentiment de sécurité x 1000, … mon poulinou devient un super petit cheval !!

Le terrain en dénivelé lui a tout de même rendu la tâche un peu plus compliquée, mais il s’en est super bien sorti, on remettra ça bientôt et j’espère partir d’ici peu en extérieur pour de bon 🙂

 06.06.13-11

06.06.13-10

06.06.13-12

Ensuite, je descends, desselle… et je demande un campo, une révérence… pas de souci particulier. Et on est rentré au pré en lib, de toute façon la connexion pour le coup était juste TOTALE ❤

06.06.13-13

06.06.13-14

Progression l’air de rien

Nous sommes partis en extérieur pour une longue balade (15 km à pied, ça use ^^) et il s’est montré confiant, fier et très sûr de lui le bonhomme ! Il n’est plus le poulain qui se réfugiait le nez dans mes manches à tout bout de champ, il affronte le monde avec aplomb et quand il est comme ça, il est à tomber 🙂

Deux ans sans sortir sur la route, sans croiser de voiture à vive allure, sans passer de pont… il a connu tout ceci plus jeune, car c’est en extérieur que j’ai fait son éducation de ses 18 mois à ses 2 ans. Deux ans à vivre dans des cocons de verdure sans véhicule ni parapluie, sans moto ni cycliste coloré… et rien. Pas une réaction, même quand c’est fort bruyant, même avec un temps gris et très venteux. Un vieux routier, en somme ! En ville aussi, il a été impeccable, sage et immobile quand les enfants viennent le caresser… bref le parfait élève 🙂

A côté de ça, je le sens plus appliqué dans ses mouvements au travail, il décompose davantage dans les exercices que je lui propose à pied, il va moins dans tous les sens. Il mûrit le ptit ! 🙂

Et nous travaillons la révérence de ci de là, il s’y met franchement et ça progresse joliment !

Son dos commence à regagner en tonicité, il va falloir encore quelques séances en extérieur et / ou en longe / liberté pour qu’il soit bien à l’aise et ensuite nous reprendrons le « travail » monté.

Ça coïncidera certainement avec la réfection de la carrière, impeccable 🙂

Séance équilibre

Plusieurs points dans cette séance :

  • Évaser et rétrécir le cercle… en cours d’apprentissage 🙂 Pour évaser ça va, il fait de jolis efforts. Pour rétrécir, il ramène plutôt la tête que l’épaule, il va donc falloir que je reprenne l’aspiration des épaules pour avoir quelque chose de plus chouette.
  • Départs au galop sur le cercle : super. Pas prévus du tout, c’est lui qui est parti, mais du coup j’ai entretenu car ça lui posait vraiment problème la semaine dernière, donc là je l’ai encouragé à aller chercher son mouvement. C’est un peu précipité mais rien de dramatique, je suis très contente qu’il ait osé de lui-même ! A main gauche il est plus hésitant mais m’en a fait un très chouette quand même, et deux belles foulées souples derrière, puis est repassé au trot, je m’en suis contentée (pas en vidéo, on était hors champ)
  • Liberté : de jolis efforts. Il a beaucoup de mal à rester avec moi dans cet espace de travail : la route à 90 d’un côté, les copains à l’opposé… il fait rapidement le choix du groupe. C’est la 3e fois qu’on travaille là, la première il tirait sur la longe pour retrouver les potes, la 2e il avait un mal fou à rester avec moi en lib, déconnecté toutes les 10 secondes. Donc pour cette 3e séance, il y a un vrai mieux.
  • Révérence : on s’amuse un peu, ça vient plutôt bien !