Archives du mot-clé travail sur deux pistes

Rondeur en ligne droite… ça commence

Voilà, un nouveau cours avec Solenn ce matin 🙂
Bien que Vulkan ne travaille pas beaucoup en ce moment, chaque fois qu’il travaille c’est bien.
Avant cette séance :
Il m’a fait une très chouette séance de longe il y a quelques jours, avec toutes les transitions simples en extension d’encolure : pas-trot ; trot-galop (ça c’est nouveau) ; galop-trot ; trot-pas et même les arrêts étaient soignés de sa propre initiative, il a fait attention à rester tendu 🙂 Et pour finir quand je lui ai suggéré un cabrer, il m’en a sorti deux très jolis et équilibrés 🙂 Ca, c’est pour la partie fun ^^

Ensuite Nadège est montée une fois et elle a bien travaillé aussi, dans une attitude assez basse avec du contact.

Hier, je l’ai travaillé à l’épaule sur l’engagement du postérieur interne dans des demi-tours autour des épaules puis relance en ligne droite dans un pas actif, comme Solenn nous avait fait faire précédemment.
J’ai ensuite pris les rênes à la couture comme de très courtes longues rênes et ai fait évoluer Vulkan sur le cercle, très court donc, avec fort engagement du postérieur interne dans une attitude haute, puis on évasait sur la ligne droite en extension d’encolure, puis reprise du petit cercle avec attitude haute etc, tout ça avec du contact bien sûr et une très belle impulsion du chouchou 🙂

Donc aujourd’hui, Solenn avait prévu depuis longtemps qu’on commence notre séance comme on a l’habitude de la finir, c’est à dire en extension d’encolure.
On commence par des rênes mi-longues, détendues, et surtout une cavalière qui fonctionne et accompagne bien. Si je dois me féliciter pour quelque chose aujourd’hui, c’est pour avoir opposé beaucoup moins de résistances à Vulkan dans son fonctionnement. Mon passage chez l’ostéo la semaine dernière n’y est peut-être pas pour rien 😉
Donc Vulkan commence à se mettre en route et peu à peu je commence à l’avoir bien au pas à main droite, puis plus tard à main gauche. On évase de temps à autres nos trajectoires, puis on détend au trot, toujours en cherchant à le laisser fonctionner au mieux, un contact léger et parfois absent puis qu’on récupère pour mieux rendre.. bref on se cherche tranquillement et il finit super, tendu, dans une cadence parfaite pour nous, une belle impulsion et un contact fiable 🙂

Ensuite (après un ptit câlin) on aborde les épaules en dedans. Objectif : cercle, quelques pas d’épaule en dedans puis remettre les épaules devant les hanches et avancer droit.
Main droite, au pas : ça se fait plutôt bien 🙂 Il est naturellement tendu sur sa rêne gauche, donc le contrôle des épaules est aisé pour moi. Par contre quand je prends le trot pour revenir au début de l’exercice, je le perds. Il se creuse et si l’impulsion est là c’est bien tout ce qu’il me reste. On reprend, toujours correct dans l’exercice mais je le reperds au trot.

Main gauche, plus de difficultés bien sûr, mais on se contente de peu et c’est correct. Au trot, je le perds tout autant.

On aborde donc l’exercice au trot mais pour ça il me faut le récupérer avec moi et aborder la ligne droite avec rondeur, ce qui est bien difficile pour nous pour le moment.
Je profite du coin pour récupérer la rondeur avant l’épaule en dedans et à main droite on est pas mal. Je remets droit… tourne pour revenir à l’exercice et vlan, je reperds le dos de Vulkan dans la ligne droite. Argh ! Je reprends en cercle, ça revient, puis de nouveau l’exercice, correct. Je change de main, on a plus de difficultés bien sûr à main gauche, Vulkan tente de s’appuyer sur la main pour fuir l’exercice en raidissant son muscle mastoïdo-huméral gauche, donc je n’ai plus de flexion, je vais tout droit et trop vite, bref je me fais très discrètement certes mais bel et bien embarquer au trot 😛
On revient, c’est mieux, puis petit à petit il se met dans l’exercice et nous sortons de l’épaule en dedans dans un cercle avec un Vulkan décontracté devant, qui donne volontiers un pli interne à gauche, qui est dans ma rêne droite. Là je commence à prendre plaisir 🙂

Et c’est là que les choses nouvelles se mettent en place : on aborde la ligne droite, je le sens se raidir et dis à Solenn que je vais le remettre à main droite pour lever ses résistances. Elle acquiesce mais me dit quand-même qu’il va falloir m’en passer et réussir à trouver les bonnes sensations en ligne droite. Bref, elle me fait réaliser que c’est possible et que ça doit venir de moi, plutôt que d’attendre uniquement que Vulkan me le serve sur un plateau 😛

Arrive la ligne droite, et je sens enfin ce que je dois faire. J’alterne entre résister et céder dans mes doigts à des doses homéopathiques, j’utilise mes jambes alternativement comme si je faisais de mini portions de cercle à droite tout en restant droit… d’un coup le dos passe donc je suis positionnée enfin à ma place, bien assise sur mes fesses, Vulkan passe devant moi, tendu et souple… BONHEUR.
Et le must : on a réussi à le reproduire 😀 Et même qu’on a eu les félicitations de la dame 😛

Pour finir, je voulais voir avec Solenn ce qu’il en était de notre reculer, le fait que Vulkan passe parfois en arrière de la main dans l’exercice, qu’il désengage le postérieur gauche et repart systématiquement en avant sur l’épaule droite.
Ce qui est chouette, c’est qu’elle a aimé notre reculer. Pour les petites choses à régler, elle m’a donné quelques conseils que j’appliquerai la prochaine fois 🙂

Là, Vulkan avait bien donné de sa personne, c’était l’heure de la pause 😀

Objectif dressage, séance 3

On continue sur notre lancée !

Cette fois Nadège était avec moi (et mes filles), donc j’ai pas mal de photos. C’est elle qui a fait la détente à pied, puis j’ai fait la détente montée et le travail « du moment » puis elle est montée à son tour pour terminer.

Je vais parler de ma partie ici :

Vulkan a bien travaillé. Il a mis du temps à se concentrer, mais une fois qu’il y était, il a donné ce qu’il pouvait le bonhomme 🙂

Et pour la première fois, j’ai eu des sensations de rassembler.

Les exercices d’assouplissement au pas et au trot ont fait leur œuvre, mais j’ai également eu pour la première fois la possibilité de « travailler » un peu le galop. A main droite, il m’a donné 2 foulées d’épaule en dedans, tout compact et tout rond sous la selle, sensation toute nouvelle et exquise !

A main gauche par contre c’était vidéo-gag, on a passé une barre au sol et Vulkan a pris la longue en changeant de pied au-dessus (à noter pour plus tard 😛 ) du coup j’ai souhaité rétrograder et le rassurer, au final il a pilé net me faisant passer devant 😛

La détente montée en freestyle (avec des changements de main qui gagnent en fluidité) :

IMG_2427IMG_2436

Les photos avec du très bon dans les progrès de Vulkan (plus rassemblé, plus tonique dans sa ligne du dessus, plus franc dans le contact) et beaucoup de choses à améliorer me concernant (jambes pas assez descendues ni vraiment à leur place la plupart du temps, tendance à me tordre dans les épaules en dedans…)

Objectif dressage, séance 2

Le lendemain de la séance 1, on a repris la même chose en version édulcorée pour que ça semble plus facile et éviter les courbatures éventuelles.

Détente à pied :

Longe aux 3 allures, Vulkan se trainait un peu à cause du temps terriblement lourd que nous avions. Il est venu petit à petit se mettre dans le travail.

Détente montée :

. Freestyle, ça progresse à partir du moment où il est concentré. Sinon, c’est la cata. Reste donc à continuer notre apprentissage en la matière et de conserver son intérêt sur de plus longues périodes. Petit bonus : les reculers à l’assiette ne dévient plus à gauche 🙂

11227564_849166758501605_278826146513419325_n 11401361_849166778501603_8394251891001013166_n 11426788_849167005168247_5851336845939210968_n 11427244_849166608501620_7297443705435468623_n

Travail :

. Passages de coins avec la rêne extérieure

. Epaules en dedans et cessions hanches en dedans au pas

. Etirements en extension d’encolure

17709_849167251834889_8489225613276625655_n 10922556_849167411834873_256237470732876338_n 11393134_849167088501572_196406134967556648_n 11401112_849167165168231_2157220999154641863_n 11401435_849166991834915_6922236274628648393_n

Vidéo :

Objectif dressage, séance 1

Vulkan est très vert dans le travail monté, je ne suis pas montée à cheval pendant 8 mois et auparavant la fréquence n’était pas élevée non plus, surtout avec les différents soucis physiques du bonhomme. ET le tout après une période de 4 ans quasiment sans équitation. Deux grossesses au milieu de tout ça et me voilà à reprendre tout ce qui ressemble à du dressage à la base.

C’est donc dans cette optique que j’ai débuté cette première séance.

Comme je tiens à continuer de travailler à pied, d’affiner notre communication etc, le début de séance reste ludique et « complice », pour ensuite s’attaquer à une manière plus académique.

Séance 1  :

Détente à pied :

. Longe aux 3 allures, avec intérêt tout particulier pour la netteté des transitions.
. Travail sur l’aspiration des hanches, qui a posé quelques problèmes. Il donne facilement un pas, mais quand j’en veux deux il cafouille complètement et me propose tout autre chose. Je pense qu’il est géné au niveau de sa sciatique et / ou qu’il fait de petits accrochements de rotule sur cet exercice. On a donc terminé sur 1 pas de chaque côté pour ne pas perdre les acquis.

Détente montée :

Freestyle, comme ces derniers temps. Plus ça va plus on arrive à quelque chose. C’est encore un peu flou, ça lui demande beaucoup de concentration alors-même que je lâche les rênes, action qu’il associait à la pause jusque là, synonyme de déconnexion malheureusement au stade où nous en sommes.

Travail monté :

J’ai construit un grand carré dans la carrière pour matérialiser de vrais coins.

. Faire les coins au pas uniquement avec la rêne extérieure et l’épaule interne reculée

. Enchainer épaules en dedans et cessions hanches en dedans avec passages de coins dans l’un ou l’autre des exercices, tout au pas avec une attitude plus haute que d’habitude, pendant environ 20-25 min, entrecoupées de petites pauses régulières. Il s’est donné et a réclamé les extensions d’encolure au pas, ça change de son pas habituel, flottant et creux 🙂

.  Etirement au trot en extension d’encolure

. De nouveau attitude plus haute, pour préparer deux départs au galop en équilibre à chaque main. Jolis départs, avec une vraie réponse à la jambe interne et donc un joli décollement de l’avant-main dans la transition.

Photos :
Les coins avec la rêne extérieure

001

On cherche la rectitude sur les lignes droites :002

Partenariat en LR :)

Une séance de longues rênes avec beaucoup de pas pour me permettre de me remettre en route gentiment, tout en bossant les détails avec Vulkan 🙂

Du bien et du moins bien, normal, mais dans le bien il y a le plus important : un vrai moment de partage et un super mental du Chouchou ❤

Premier constat : à l’arrêt, Vulkan a le dos qui creuse et le bide tombant. AHUM Chouchou on va se reprendre en main (ah, tiens, moi aussi d’ailleurs j’ai comme une perte de tonus dans cette zone ^^).
J’ai commencé par une détente sur quelques exercices basiques d’assouplissement en longe / liberté.
Et ensuite longues rênes sur le cercle (enfin sur des ellipses qui se déplaçaient souvent, au pas d’abord puis au trot, le temps de le mettre en route et de vérifier nos transitions, qui ont considérablement gagné en légèreté si je compare à il y a quelques mois).
Ensuite travail sur la rectitude : cata !! lol Une anguille qui tombe sur son épaule droite, gros bidon lâché sur la droite et postérieur gauche qui ne s’engage pas sous la masse…

Donc on est parti pour faire (moi derrière lui) un grand rectangle dont 2 côtés sont tenus par la lice, 2 autres dans le vide. Près de la lice ça va sur 75% du tracé, beaucoup moins pour les 25% restant, où il se tortille.
Dans le vide c’est la cata au début, il est en mode anguille.
Mais petit à petit ça vient, on y arrive de mieux en mieux, il est de plus en plus allant, léger, il tonifie sa ligne du dessus et se gaine doucement. On est très loin de la rectitude réelle, mais c’est nettement plus maitrisé.

Après ça, on change : travail sur deux pistes, moi à l’intérieur du tracé (un carré aux coins arrondis), rêne extérieur qui passe derrière la croupe, hanches en dedans ! Quelques foulées au pas et je demande au trot : nickel à main gauche, facile, léger, je commence à retrouver un peu de travail à la respiration (je cherchais mes abdos mais le peu qui reste a fonctionné ^^ ), je redresse, il a une superbe attitude au trot sur son cercle et sur mon invitation il donne une belle extension d’encolure dans un trot dynamique, il se tient et rentre le bide pour de vrai 😀
Même chose à l’autre main, mais nettement moins de facilités pour les hanches en dedans, il nous a fallu un cercle de tâtonnement… puis j’ai cru lâcher l’affaire pour changer de manière de faire et dans ce moment de flottement il a pris l’exo en « mains » et s’est mis de lui-même en HED ❤ Je n’avais plus qu’à ajuster mes rênes et à piloter le tracé, bien que très clairement ça lui ait demandé plus d’efforts qu’à l’autre main.
En tout cas vrai moment de partenariat : il a compris que je cherchais, il a réfléchi, il a pigé que c’était le même exo qu’avant et il a proposé. La séance peut être mauvaise techniquement, s’il est dans cet état d’esprit là j’ai tout gagné ! 🙂
Ensuite pareil, j’ai redressé, jolie attitude au trot toujours, mais je dois beaucoup plus veiller à ce qu’il ne tombe pas sur son épaule interne. Cela dit, chaque fois que je lui fais signe de se tenir, il rectifie. A la fin un regard sur l’épaule lui a suffit pour se corriger de lui-même 🙂

On a terminé par un peu de galop à proximité (chose que je ne travaille quasiment jamais), où il a du faire l’effort de se rassembler et a vraiment donné de lui-même 🙂 Puis à distance, en longe, quelques changements de main au galop, sans autre recherche que sa réactivité et un moment de jeu entre nous 🙂

EN bref, un très bon moment et plein de pistes de travail à venir.

ET autre bilan : ma condition physique est réduite à néant ou presque… j’ai du pain sur la planche !

Séance avec Aurélie :)

Si la proprio est au repos à la maison, le cheval lui travaille 🙂

Donc Vulkan, après sa séance avec Nadège Dimanche, a travaillé avec Aurélie Mardi 🙂

Une séance axée sur la réponse à la jambe d’incurvation, les variations d’incurvation, les évasements de cercles…

Premiers évasements de cercles au galop, quelques déplacements latéraux au trot bien propres d’après Aurélie 🙂

A côté de ça, reste une franche asymétrie dans l’utilisation des postérieurs, mais super moral et de l’impulsion !

Il a demandé le galop de lui-même à la détente et l’a tenu sur deux tours de carrière sans sollicitation de sa cavalière… et il a manifesté l’envie d’aller sauter un obstacle alors que ce n’était pas demandé lol Aurélie l’a donc redirigé, mais lui était partant, oreilles pointées sur la barre 😀

Tout ceci est positif, qu’il ait de l’impulsion et le moral chargé à bloc prouve qu’il n’est pas dans la douleur. Donc pour le reste, ce n’est que du fignolage 🙂

Gymnastique !

Hier soir séance gym pour le Chouchou… et abdication pour moi.

On a commencé, après notre désormais habituel pansage à rallonge, par un peu de liberté. Il n’était pas mal, mais encore quelques réticences à main gauche. D’ailleurs il semble avoir encore des gênes genre sciatique sur son postérieur gauche… shiatsu dans deux jours pour essayer d’y pallier !

Bref on fait de petites choses simples, il se met en cercle, je chasse tantôt le postérieur interne, tantôt l’épaule, tantôt les deux… c’est pas mal du tout même si à gauche il préfère que je l’assiste, sinon il va tout droit 😛

Ensuite je monte les barres pour l’exo que j’avais en tête à la base, c’est à dire galop sur 2 puis 3 barres au sol. En réalité je ne le sens pas assez vibrant et moi je n’ai pas l’énergie de l’être pour deux, donc je fais une combinaison avec des cavalettis et barres au sol, l’aspect sautant donnant au poilu l’impulsion nécessaire.

ligne 1

C’est pas mal, mais je ne suis pas au point sur les longues rênes… pas encore… Elles ne sont pas tendues tout le temps, j’ai du mal à gérer le tracé, le contact, l’impulsion, et mes propres jambes réticentes. Il s’en est bien dépatouillé en tout cas, mis à part le fait qu’il piiiiile à la réception quand je lui dis que c’est bien…. Raaaah Chouchou ! Le problème c’est que les 2 premières fois ça me fait rire (et il s’arrête aussi quand je ris d’ailleurs, pas peu fier de ses bêtises le môme poilu)… donc après pour le relancer les fois suivantes, je ne suis plus crédible… 😛

Bon, et puis on n’a pas travaillé symétriquement, il a fait bien plus de passages à main gauche, car je n’en pouvais plus au moment de passer à main droite. Et oui… je suis à 6 mois et demi de grossesse et là c’est vraiment très dur de crapahuter dans le sable sur des longueurs, porter des barres etc… :/

Bref mes ligaments me disant d’aller me coucher… j’ai tout de même enchainé avec un travail en longues rênes sur incurvation – contre-incurvation, étirement en extension d’encolure, aux deux mains. Là au moins, Vulkan travaille nettement plus que moi, qui peux me permettre de rester sur un petit cercle, même si je fais évidemment quelques ellipses par ci par là.

Il a été très très bien sur ce travail de fin de séance, mais pas d’image car je n’avais pas les jambes d’aller rechercher l’appareil pour le changer d’angle lol. Oui, j’étais vraiment HS.

Merci d’ailleurs à Hélen pour son aide en fin de séance… je lui ai fait pitié ^^